Richard Long

(Bristol, 1945)

A Circle in Huesca, 1994
Maladeta, Huesca

Commissaire: Gloria Moure

Catalogue Richard Long: Gloria Moure Richard Long: Spanish Stones. Diputación de Huesca, 1998.

Long: Spanish Stones. Diputación de Huesca, 1998.

 

Son oeuvre est reliée aux pratiques du land art. Depuis le milieu des années soixante, il intègre et met à jour la culture paysagère anglaise du XVIIIe siècle moyennant sa passion pour les promenades et les randonnées solitaires dans les champs. Compagnon d’études de Jan Dibbets, Gilbert & Georges et Barry Flanagan à la St. Martin’s School of Art de Londres, un de ses premières oeuvres A fine Made by Walking, de 1967, établit ce qui será un signe d’identité caractéristique de son oeuvre: la relation intimiste avec la nature à l’échelle humaine depuis des implications individuelles. Il a reçu le prix Turner en 1989.

 

La méthode qui définit le mieux le travail de Richard Long est celle découlant de l’action physique de marcher, en se dépouillant du superflu. Son oeuvre ne présente pas l’idée de provoquer des changements dans le paysage; il laisse seulement sa trace, un signal, qui contribue à manifester l’ordre du monde. Au cours de ses longues promenades, Long mesure le paysage avec ses pas, prend conscience de ce qui l’entoure et s’y reconnaît lui-même. Au cours de sa promenade contemplative, l’artiste s’arrête et laisse un signal fait de terre, d’eau, de pierre ou de bois. Le choix de la forme concrète – cercle, ligne, spirale… – est sa réponse intuitive à la configuration d’un espace ressenti. 

Chus Tudelilla. «Arte y Naturaleza ». Cimal. Arte Internacional, nº 59, Valencia, 1999, p 38.

On pourrait dire que mon travail consiste dans un équilibre entre les formes de la nature et le formalisme des idées abstraites de ce qui est humain, comme des lignes et des cercles. C’est là que mes caractéristiques humaines rencontrent les forces naturelles et les formes du monde, et ceci est réellement le thème de mon travail. 

 

Richard Long. Entretien avec Richard Cork dans Richard Long. Walking in Circles, Hayw ard Gallery. Londres: The South Bank Centre, Londres, 1991.

 

 

Le comment, le quand et l’endroit de ses interventions matérielles quand elles existent, vu que parfois les mêmes trajets sont déjà une forme, sont souvent accidentels et provenant de la pure intuition, comme cela correspond à un processus interactif. Long dit que c’est à peine une décision; il a simplement le sentiment que c’est là qu’il doit matérialiser l’idée et, casuellement, la configuration des signes est possible grâce à la proximité de terrains pierreux ou de toute autre sorte de décantations résiduelles de la nature. Le lieu, le trajet et le moment sont ainsi intrinsèquement reliés. 

Gloria Moure. Richard Long. Spanish Stones. Polígrafa, Barcelone, 1999, p 30.

 

LONG 1

 

LONG 3

 

Comment arriver:

Coordonnées Hospital de Benasque: Latitud 42º 39’ 49,08’’ N. Longitud 0º 36’ 29,73’’ E