Don de sculpture

La collection de sculpture constitue la deuxième partie de la Donation réalisée par le couple Beulas-Sarrate à la Mairie de Huesca de 62 sculptures. La plupart des pièces sont de petit format car le couple n’a jamais collectionné en pensant à un musée; quelques sculptures seulement sont de grandes dimensions, propres aux espaces extérieurs. Ce dernier groupe est situé dans le jardin de la propriété du couple qui se trouve sur la route d’Ayerbe et a été cédé par le peintre à la Fondation Beulas (espace privé actuellement).

José-Carrillero-Gil

La majorité des sculptures est réalisée en bronze avec différentes textures, certaines surdorées comme celles de Dalí ou méticuleusement polies comme celles de Serrano. Nous en trouvons quelques-unes en terre cuite comme celle de Martí Sabe, une oeuvre en fer Javier Sauras ou une sculpture en bois d’Amador Rodríguez. Pour ce qui est des thèmes, nous apprécions une certaine uniformité car, en général et à quelques exceptions près, il s’agit d’une collection figurative, dans le sens le plus académique du terme, où ressort la figure féminine.

Emilia-Xargay.-Toro,-c

La collection de sculpture est composée d’un total de 64 pièces appartenant à 33 sculpteurs dont 24 participent au don avec une seule pièce; les 9 restants représentent les deux tiers de la collection, les apports les plus importants étant ceux de Venancio Blanco, José Carrilero Gil, Joaquín García Donaire et César Montaña. Ces deux derniers ont été, avec Beulas, membres des dernières promotions de boursiers à Rome.

Cette collection est née au cours du séjour du couple à Rome, entre 1955 et 1960, quand ils achètent la première pièce à un ancien boursier. Ce séjour dans la capitale italienne est dû à une bourse obtenue par le peintre catalan et accordée par le ministère espagnol qui, tous les cinq ans, sélectionnait neuf artistes de différentes spécialités pour une bourse d’études à l’Académie espagnole de Rome. C’est là que se sont connus beaucoup de ceux qui composent aujourd’hui cette collection.

Joaquín-García-Donaire

Comme l’explique Beulas, «il ne nous serait pas venu à l’esprit de dépenser notre premier salaire en lires dans une sculpture. Mais, par chance, nous l’avons fait et c’est là qu’a comencé notre passe-temps. (…) Le reste est arrivé au cours de ces trente dernières années.»

La nouvelle figuration s’est formée presque exclusivement à Madrid. Venancio Blanco, Jesús Valverde, Joaquín García Donaire, José Carrilero et César Montaña en sont les représentants. En 1964, ils se sont présentés en groupe dans le paysage espagnol en exposant à la Direction Générales des Beaux-arts.

Ainsi, même si elles n’étaient pas conçues au départ comme une collection, les oeuvres composent un ensemble de sculptures représentatives d’un moment et d’un comportement donnés de la culture officielle espagnole.

Si continuas utilizando este sitio aceptas el uso de cookies. Más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar